Chaque mois, nous choisissons un membre PRO qui s’illustre dans son domaine par la qualité de son travail. Pour cet entretien, nous avons choisi Wafa Nouara, technologue en architecture à Montréal.

Voici donc une courte entrevue qu’elle nous a accordée.

Qu’est-ce qui t’a poussé à devenir travailleur autonome?

Avant mon arrivée à Montréal, j’avais déjà ma propre boite d’architecture. Ici, je voulais d’abord explorer le marché du travail et comprendre l’industrie de la construction au Québec. Alors j’ai commencé à travailler pour des entrepreneurs généraux et des maîtres d’ouvrage avant de décider de repartir à mon compte.

Trouvez des pigistes québécois pour vos projets

Vous avez besoin d'un rédacteur, développeur, graphiste, traducteur, adjointe virtuelle, webmaster, marketeur... et vous êtes fatigué de chercher des heures pour le bon pigiste?

Publiez gratuitement votre projet sur Pige.Québec, recevez plusieurs devis rapidement et sélectionnez le fournisseur idéal. Gratuit, rapide, sans commission et sans engagement.
Publiez votre offre gratuitement

Pour moi, le travail autonome me donne plus de liberté ou je peux exploiter mes compétences et mon expérience à leurs pleines capacités.

Quelles difficultés as-tu rencontrées comme technologue en architecture?

Comme ma concentration dans ce métier est dirigée vers la conception et le design, beaucoup plus que le dessin technique, je peux dire que le défi pour moi autant que technologue en architecture est savoir lire entre les lignes pour bien comprendre les besoins.

Souvent les clients connaissent peu ou pas comment exprimer ce qu’ils veulent exactement. La difficulté demeure dans la façon d’interpréter ces besoins et leur donner un résultat qui dépasse même leurs attentes.

Est-ce qu’il y a des choses que tu aurais désiré savoir en début de carrière?

À mon début de carrière, il n’avait pas vraiment une grande utilisation des outils informatiques tels que AutoCAD ou autres. Le dessin se faisait à la main, j’aurai aimé avoir la possibilité d’utiliser ces outils, car les logiciels de dessins facilitent grandement le travail d’un technologue.

Maintenant avec la multitude de produits qui existe sur le marché, je considère que le jeune technologue est très chanceux d’avoir ces outils dès le début de sa carrière.

Est-ce qu’il y a certains trucs ou habitudes qui t’aident à faire ton travail de technologue en architecture plus efficacement?

Un technologue en architecture ne travaille jamais seul. Il travaille souvent avec d’autres professionnels dans le même projet (architecte, ingénieurs électromécaniques, ingénieur de structure …).

Le mot clé pour un travail efficace et surtout efficient est COMMUNICATION.

Plus on communique, plus la marge d’erreur sera minime. Un travail bien coordonné sauve beaucoup de temps et d’argent.

Est-ce que tu as quelques livres ou ressources que tu recommanderais à d’autres
technologues en architecture?

Le premier livre qui me vient à l’esprit est le livre Construction de maison à ossature de bois de la SCHL (Société Canadienne de l’Habitation et du Logement). Personnellement je l’utilise souvent dans mes calcules ou pour les détails de construction. C’est une vraie mine d’or d’informations.

La deuxième ressource sera le code de bâtiments – Partie 10. Se conformer au code et règlements est très important, personne ne veut qu’un inspecteur de de la régie de bâtiment ordonne la démolition d’une partie de son immeuble, parce qu’elle ne respecte pas le code.

La dernière ressource est le règlement de la ville ou l’arrondissement. La vérification de leurs règlements avant de se lancer dans le projet évite beaucoup de délais et de coûts.

Si tu avais un seul conseil à donner pour aider un technologue en architecture à
trouver des contrats, quel serait-il?

Aller vers les gens, pour aider à établir un réseau de contact, avec bien sûr un bon portfolio. Actuellement il existe plusieurs manières pour enrichir nos listes de contacts à titre d’exemple les plateformes Web qui affichent des mandats en architecture et ingénierie comme Pige.Québec, les conférences et les salons d’habitation.

Un travailleur autonome isolé n’aura jamais l’opportunité d’obtenir des contrats.

Vous désirez devenir technologue?
Visitez le site de l’ordre des technologues du Québec.

Voir le profil de Wafa sur Pige Québec

PARTAGER
Les opinions exprimées par les collaborateurs du blogue sont celles de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de PIGE.quebec.
PIGE Québec
PIGE.quebec est la première place d’affaires web mettant en relation les pigistes et les clients porteurs de projets, dédiée uniquement aux Québécois. Trouvez facilement et rapidement les meilleurs travailleurs autonomes, disponibles sur demande.

LAISSER UN COMMENTAIRE