Au delà de notre site Web, on oublie souvent de bien informer ses différents publics des nouveautés, des nouvelles et des promotions qui peuvent grandement leur plaire. Ces petits PLUS ont pour effet de renforcer le sentiment d’appartenance à une marque qui prend bien soin de ses clients. Voici donc 2 façons de faire plaisir à votre clientèle avec des offres spéciales.

Les médias sociaux

Pour certain, il peut s’agir d’une évidence. Toutefois, peu de gens savent que ce qui est publié sur leur Page d’entreprise est rapidement mis aux oubliettes dans le fil d’actualité des abonnés. Facebook s’est bien assuré de forcer la main aux gestionnaires de page à verser quelques dollars par-ci, par-là pour bien financer le géant des médias sociaux. C’est dommage, mais ça fonctionne très bien, comme en fait foi la valeur de l’action de Facebook qui ne cesse de monter.

Néanmoins, pour les gestionnaires de Page, la publicité Facebook fonctionne aussi bien. Faites profiter vos fans de quelques exclusivités, mettez en avant vos publications d’offres intéressantes et vous y verrez un résultat pour le moins étonnant. N’oubliez surtout pas de suivre les données des visiteurs afin de bien mesurer l’impact de votre publicité Facebook sur vos ventes.

Offrez vos services en ligne gratuitement

Offrez vos services en ligne sur la première place d'affaires web dédiée uniquement au Québécois. Augmentez votre visibilité auprès de clients potentiels dès maintenant. Créez votre profil

Twitter propose également les Tweets sponsorisés, les Comptes sponsorisés et même les Tendances sponsorisées. Moins répandues, ces techniques visent notamment à « susciter une action particulière via Twitter » et à « générer de la notoriété pour votre activité ». Dans les deux cas, il est préférable de proposer une offre, un concours ou toute occasion unique qui plaira à votre clientèle et ouvrira les portes de votre commerce à de nouveaux clients.

L’infolettre

La fameuse Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) a fait mal à beaucoup d’entrepreneurs qui, du coup, se sont sentis presque hors-la-loi lorsqu’ils voulaient communiquer avec leur clientèle. Entrée en vigueur le 1er juillet 2014, cette loi sert grandement la cause des internautes, souvent ensevelis sous des dizaines de pourriels. N’oubliez pas qu’une simple confirmation d’inscription à votre liste de clients résout le problème et vous replace dans la colonne des gentils gestionnaires! Une fois remis dans le droit chemin, vous pourrez continuer l’utilisation de ce moyen fort efficace pour faire parler de vous et faire plaisir à vos clients.

Une panoplie d’outils d’envoi de courriels existe sur le marché. De ceux-là, je vous propose les deux que je connais le mieux et qui ont fait leurs preuves : Mailchimp (gratuit pour les listes de moins de 20 000 personnes) et CyberImpact (gratuit pour une période d’essai de 30 jours).

Ce qui fonctionne très bien dans les infolettres demeure les coupons et les codes d’achats spéciaux. Vous avez une boutique en ligne? Lancez-vous dans de belles promotions saisonnières ou en lien avec les événements liés à votre entreprise (anniversaire, lancement, ouverture, etc.). Vos clients deviendront vite gaga de ces occasions. « Parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez en », vous connaissez le diction? On ne se mentira pas qu’il est toujours mieux d’en parler en bien. Et ces offres feront assurément parler favorablement vos clients à votre propos. Si certains n’ont pas su continuer d’utiliser l’infolettre légalement, vous le pourrez et en profiterez au maximum.

Participez à la discussion

PARTAGER
Les opinions exprimées par les collaborateurs du blogue sont celles de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de PIGE.quebec.
Kaven Brassard
La rédaction Web est un art. Les organisations et les entrepreneurs ont tout intérêt à trouver les bons mots pour leurs différentes plateformes Web (site Internet, microsite, médias sociaux, etc.) et c'est ici que j'interviens. Je rédige et mets des séries de mots spécifiques en scène, au bénéfice des PME et de grandes organisations.