Dans un billet antérieur de PIGE.quebec, nous avons abordé plusieurs assurances auxquelles le pigiste ou travailleur autonome doit souscrire : l’assurance invalidité, l’assurance maladie grave et l’assurance vie. Cependant, il existe un autre type d’assurance, qui affecte davantage l’aspect professionnel du pigiste : l’assurance responsabilité professionnelle.

Cette assurance est-elle faite pour vous?

Selon Éducaloi, le travailleur autonome ou pigiste a l’entière responsabilité lorsqu’il s’agit de son entreprise. Bien entendu, un traducteur ou un plombier n’a pas les mêmes responsabilités et ne fait pas face aux mêmes conséquences en cas d’erreur. Selon la profession exercée, le travailleur autonome peut être obligé de souscrire à une assurance responsabilité.

1er cas : Membre d’un ordre professionnel

Si vous faites partie d’un ordre professionnel, vous devez adhérer au régime collectif d’assurance responsabilité professionnelle de votre ordre. La prime annuelle à verser peut varier selon votre statut ou votre revenu. Par exemple, si vous faites partie de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec et que la valeur totale de vos services professionnels est en dessous de 10 000 $, la prime pour 2015-2016 est située à 60 $.

2e cas : Pigiste indépendant

Trouvez des contrats à la pige au Québec

Augmentez votre visibilité auprès de clients potentiels en publiant votre profil dans notre répertoire dès maintenant OU devenez membre PRO afin de soumissionner sur des contrats en appel d'offres publiés sur notre communauté web.
Créez votre profil gratuitement

Si vous ne faites pas partie d’un ordre professionnel, mais vous souhaitez vous protéger de risques professionnels faibles ou modérés, il est possible de magasiner une assurance responsabilité professionnelle, aussi nommée assurance erreurs et omissions. Cette assurance vous permettra de vous prémunir de certaines pertes financières, que ce soit en raison d’une rupture de contrat ou d’un retard de livraison.

3e cas : Membre d’une association professionnelle

Cependant, si vous avez rejoint une association professionnelle (et non un ordre), il peut être intéressant de vous informer sur l’existence d’une possible entente entre votre association et une compagnie d’assurances. C’est entre autres le cas de Réviseurs Canada, qui offre « une assurance responsabilité civile générale et […] une assurance erreurs et omissions à faible coût ».

En conclusion, ce sont surtout votre profession et votre tolérance au risque qui va déterminer votre souscription à une assurance responsabilité professionnelle. Êtes-vous assuré aux conséquences liées à votre métier? N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires!

Participez à la discussion

PARTAGER
Les opinions exprimées par les collaborateurs du blogue sont celles de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de PIGE.quebec.
Christine Hébert
Curieuse, je m'intéresse à plusieurs sujets, que ce soit l'actualité, l'histoire ou la culture populaire. Mon amour pour la série télévisée « Dans une galaxie près de chez vous » m'a inspiré pour mon mémoire de maîtrise. Ce dernier, qui devint par la suite mon premier livre, vulgarise les Duggies, le nom donné aux fans de cette série. Depuis, je m'intéresse aux études de fans en rédigeant des articles pour mon blogue « Nous sommes fans ».