Chaque mois, nous choisissons un membre PRO Plus qui s’illustre dans son domaine par la qualité de son travail. Ce mois-ci nous avons choisi Pierre-Luc Lafrance, rédacteur et consultant en communication marketing. Voici donc une courte entrevue en cinq questions qu’il nous a accordée.

Ce n’est pas tant nos services qu’il faut vendre aux clients que nous-même. Surtout dans un domaine où l’on vend des idées et une expertise.– Pierre-Luc Lafrance

1. Quelles difficultés as-tu rencontrées comme consultant en communication marketing?

Il y a quelques années, la plus grande difficulté était de faire comprendre aux gens l’importance d’investir dans leurs médias sociaux. Les clients potentiels avaient l’impression que comme la technologie était gratuite, ça ne coûtait rien de faire ses communications par Facebook, LinkedIn, Twitter et compagnie. Heureusement, il y a eu une prise de conscience depuis quelques années et les gens comprennent que, non, ce n’est pas gratuit. Cela demande un investissement en temps ou en argent. Souvent, les deux.

2. Est-ce qu’il y a des choses que tu aurais désiré savoir en début de carrière?

Trouvez des contrats à la pige au Québec

Augmentez votre visibilité auprès de clients potentiels en publiant votre profil dans notre répertoire dès maintenant OU devenez membre PRO afin de soumissionner sur des contrats en appel d'offres publiés sur notre communauté web.
Créez votre profil gratuitement

Ce n’est pas tant nos services qu’il faut vendre aux clients que nous-même. Surtout dans un domaine où l’on vend des idées et une expertise. J’aurais aimé le savoir à mes débuts, car j’aurais mieux structuré mon discours et j’aurais adopté une approche en conséquence.

3. Est-ce qu’il y a certains trucs ou habitudes qui t’aident à faire ton travail plus efficacement?

Je viens du domaine des médias. J’ai été directeur d’un journal hebdomadaire pendant plusieurs années. Je suis donc habitué de vivre avec des dates de remise auxquelles je ne peux déroger et avec des priorités qui changent sans cesse selon les caprices de l’actualité. J’ai donc mis en place une structure de travail pour ne rien oublier. Je m’assure d’accomplir mes tâches au fur et à mesure afin d’éviter les problèmes de dernière minute. Je travaille avec une liste de tâches à effectuer que je mets à jour le matin et le midi pour m’assurer de respecter les priorités. J’ai développé différents outils qui me permettent de suivre les projets et le nombre d’heures que j’y consacre. Bref, j’ai mis en place une structure qui me permet, autant que possible, d’éviter les mauvaises surprises.

4. Est-ce que tu as quelques livres ou ressources que tu recommanderais à d’autres consultants en communication marketing?

J’ai lu tous les livres de Luc Dupont lors de leurs parutions. Même chose pour Michelle Blanc. Cela dit, je suis surtout un lecteur vorace des différents blogues sur le domaine des communications et d’Infopresse.

5. Si tu avais un seul conseil à donner pour aider un pigiste à trouver des contrats, quel serait-il?

Il ne faut pas hésiter à se faire voir. Il faut rencontrer des gens, s’impliquer dans des groupes de réseautage, s’inscrire à des sites de pigistes. L’objectif est de rencontrer le plus grand nombre de personnes et d’être capable de leur expliquer clairement ce que l’on fait. Souvent, la personne avec qui on parle ne deviendra pas un client, mais si nous exprimons nos besoins, elle peut devenir une intermédiaire vers un prospect intéressant de son réseau de contacts.

Participez à la discussion

PARTAGER
Les opinions exprimées par les collaborateurs du blogue sont celles de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de PIGE.quebec.
PIGE Québec
PIGE.quebec est la première place d’affaires web mettant en relation les pigistes et les clients porteurs de projets, dédiée uniquement aux Québécois. Trouvez facilement et rapidement les meilleurs travailleurs autonomes, disponibles sur demande.