En octobre 2014, la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) dévoile sa liste des villes dynamiques en matière d’entrepreneuriat. Si les villes de la région des Prairies sont reconnues pour leur audace en entrepreneuriat, certaines villes québécoises se débrouillent plutôt bien à l’échelle canadienne. Nous avons regroupé pour vous le top 5 des villes entrepreneuriales québécoises ainsi que quelques pistes de réflexion derrière leurs succès.

5. Rivière-du-Loup

Selon la FCEI, le gouvernement municipal de Rivière-du-Loup est le premier au Québec à effectuer le plus d’efforts pour soutenir l’entrepreneuriat. En effet, depuis 2009, la ville a mis en place un programme d’aide qui consiste en un crédit de taxes pour certaines entreprises industrielles et para-industrielle tout en tenant compte du développement durable. De plus, son positionnement géographique favorise l’accès à plusieurs marchés, qu’il s’agisse du Nouveau-Brunswick, du Maine ou des régions québécoises accessibles par le fleuve (Charlevoix, Saguenay, Côte-Nord).

4. Victoriaville

Si Rivière-du-Loup n’a qu’un parc industriel, Victoriaville en compte quatre. Nous retrouvons entre autres l’Écoparc industriel, qui fait partie du parc industriel Fidèle-Édouard-Alain et qui a été aménagé de façon à réduire l’impact de la présence industrielle. Les entrepreneurs souhaitant aménager dans l’Écoparc industrielle peuvent suivre la Démarche d², un service d’accompagnement spécialisé en développement durable et inspiré de la norme québécoise BNQ 21000. Des entreprises telles qu’Industek et Gaudreau Environnement ont adhéré à cette démarche tout en étant établies à l’extérieur de l’Écoparc.

3. Rouyn-Noranda

Offrez vos services en ligne gratuitement

Offrez vos services en ligne sur la première place d'affaires web dédiée uniquement au Québécois. Augmentez votre visibilité auprès de clients potentiels dès maintenant. Créez votre profil

Depuis le début des années 2010, Rouyn-Noranda connaît une croissance dans le secteur minier aurifère. D’ailleurs, en 2011, cette ville a mis sur pied un Comité consultatif minier afin d’assurer un dialogue ouvert entre les compagnies minières et les responsables de l’aménagement du territoire. En mars dernier, le gouvernement canadien avait signalé son intention d’élargir les critères concernant le crédit d’impôt pour l’exploration minière, ce qui est encourageant pour cette industrie. L’audace est également à souligner, comme dans le cas de la Fonderie Horne, qui innove dans le domaine du recyclage de matériaux électronique.

2. Saint-Georges

La Beauce est souvent reconnue pour son sens de l’entrepreneurship. Sans surprise, Saint-Georges fait honneur à sa région avec son deuxième rang. Cette ville doit son positionnement entre autres grâce à ses établissements et institutions de formation professionnelle, de recherches, de développement et de transfert technologique. Parmi ces établissements, nous retrouvons le Centre intégré de mécanique industrielle de la Chaudière (CIMIC) ainsi que l’École d’entrepreneurship de Beauce (EEB). Les gens d’affaires ayant suivi le Programme Élite de cette école ont récemment obtenu une reconnaissance de la Faculté de l’éducation permanente de l’Université de Montréal, soit une équivalence de 750 h de formation continue universitaire.

1. Thetford Mines

Les efforts de diversification économique et industrielle effectuées par Thetford Mines depuis plus de vingt ans semblent porter fruit. En effet, les secteurs du plastique, des composites et de la fabrication métallique occupent une place importante dans l’économie thetfordoise. Cependant, c’est son adhésion récente au programme PerLe qui a permis à la ville de se démarquer. Cet outil de recherche, qui regroupe jusqu’à maintenant plus d’une vingtaine de villes, permet aux entrepreneurs d’indiquer les permis et licences nécessaires au démarrage et au développement d’une entreprise.

Comme nous avons pu le constater au cours de cet article, il existe plusieurs manières de stimuler l’entrepreneuriat. Qu’il s’agit d’incitatif économique, d’aménagement territorial spécifique ou de formation, il est possible de se démarquer des autres villes. Dans un contexte de dévitalisation des régions, l’entrepreneuriat devient nécessaire à la survie des villes et villages.

Participez à la discussion

PARTAGER
Les opinions exprimées par les collaborateurs du blogue sont celles de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de PIGE.quebec.
Christine Hébert
Curieuse, je m'intéresse à plusieurs sujets, que ce soit l'actualité, l'histoire ou la culture populaire. Mon amour pour la série télévisée « Dans une galaxie près de chez vous » m'a inspiré pour mon mémoire de maîtrise. Ce dernier, qui devint par la suite mon premier livre, vulgarise les Duggies, le nom donné aux fans de cette série. Depuis, je m'intéresse aux études de fans en rédigeant des articles pour mon blogue « Nous sommes fans ».