*Cet article n’est pas commandité par AirBnb.

On m’a récemment mentionné que la plateforme AirBnb offrait maintenant un filtre de recherche « Pour les voyageurs pro ». J’ai décidé d’investiguer pour voir ce que ces hébergements offrent de plus et si ce qu’ils offrent est recherché tant par les voyageurs d’affaires que par les nomades numériques. Commençons par faire la distinction entre ces deux catégories de voyageurs.

Faisons la distinction

Le voyageur d’affaires va se déplacer sur une période de 3 jours à 4 semaines. Je sais que 4 semaines peut sembler élevé, mais gardons en tête que la durée du voyage est limitée par un retour à la maison et au bureau.

Trouvez des contrats à la pige au Québec

Augmentez votre visibilité auprès de clients potentiels en publiant votre profil dans notre répertoire dès maintenant OU devenez membre PRO afin de soumissionner sur des contrats en appel d'offres publiés sur notre communauté web.
Créez votre profil gratuitement

Le nomade numérique n’a plus de maison ou l’a sous-louée pour une période donnée, donc ne peut y retourner à court terme et est ainsi en voyage de façon continue. (Attention, on parle ici de voyage et non de vacances!)

Ce qui est proposé par AirBnb

Afin d’attirer davantage de voyageurs d’affaires, AirBnb a créé le filtre « Pour les voyages pro ». On y retrouve des logements avec des conditions de réservation sont flexibles, dont l’hôte est réactif dans les 24 heures et a reçu de très bonnes notes. L’accès à un WIFI haut débit et un espace de travail pour ordinateur sont fourni, de même que certains produits et équipements (fer à repasser, savon, etc.). Vous pouvez voir la liste détaillée ici.

Regardons-y de plus près

Je fais une recherche simple pour Montréal en sélectionnant « Pour les voyages pro ». Je suis un peu surprise d’y trouver une option à 13$ la nuit, soit une chambre privée dans un appartement.

Après un peu plus de recherche sur le site, je découvre que le filtre « Pour les voyages pro » propose des logements entiers ou chambres privées dans un appartement, donc heureusement, pas de chambres partagées. Tout de même, partager l’espace avec votre hôte Franco étire un peu la description de ce que je conçois comme un logement propice pour un voyage d’affaires.

Deuxième surprise : force est de constater que ce qui est considéré comme un espace pour ordinateur portable… peut être la table de cuisine, tout simplement. Selon moi, un voyageur d’affaires pourrait devoir passer quelques heures à travailler dans son logement, alors l’option de la chambre privée dans un appartement peut ne pas convenir à tous. (Et avoir à travailler dans la cuisine pendant que votre hôte Franco popotte non plus.)

Pour le reste, ça ressemble à la recherche typique d’un logement sur AirBnb, sinon que ce type de logement GARANTIT un WIFI haut débit qui vous permettra de travailler, peu importe ce que vous faites. Je ne suis pas certaine que ce soit quelque chose qui peut être garanti dans certains pays, et je ne sais pas ce qui est considéré comme le standard en haut débit pour AirBnb, d’un pays à l’autre. Je serais curieuse de savoir comment ils traitent les plaintes à ce sujet, s’il y en a!

Conclusion

L’ajout du filtre « Pour les voyages pro » sur la plateforme est intéressant, mais il ne réduit pas vraiment le temps de recherche… car chacun a ses propres critères quand vient le temps de choisir un logement (et finalement, peu importe que ce soit un voyageur d’affaires ou un nomade numérique). Une chose est certaine, c’est qu’il y en a pour tous les goûts et tous les budgets, dans tous les coins de la ville!

Participez à la discussion

PARTAGER
Les opinions exprimées par les collaborateurs du blogue sont celles de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de PIGE.quebec.
Patricia Robichaud
Intriguée par la vie de nomade, je suis une consultante en communications qui participe depuis mars 2017 à un programme d’un an pour nomades numériques, Remote Year. Durant cette année, je sillonnerai l’Europe et l’Amérique du Sud au rythme d’une ville par mois. Ce parcours sera certainement parsemé de réussites et d’embûches professionnelles, et m’amènera à réfléchir sur le cheminement de carrière et le statut de travailleur autonome.