Chaque mois, nous choisissons un membre PRO Plus qui s’illustre dans son domaine par la qualité de son travail. Ce mois-ci nous avons choisi Claude Dallaire, concepteur 3D, animateur 3D, designer graphique et photographe. Voici donc une courte entrevue en cinq questions qu’il nous a accordée.

Le milieu est fertile de créatifs, il faut constamment se mettre à jour, avoir l’esprit ouvert au changement, savoir apprendre de ses erreurs, être motivé et s’adapter pour faire sa marque.
– Claude Dallaire

Quelles difficultés as-tu rencontrées comme animateur 3D?

Principalement, il est difficile de se démarquer dans un milieu en constant changement où les outils de création évoluent. Il y a beaucoup de talents et d’innovations en animation qui peuvent nous rendre plus productifs et simplifier certaines contraintes. Le milieu est fertile de créatifs, il faut constamment se mettre à jour, avoir l’esprit ouvert au changement, savoir apprendre de ses erreurs, être motivé et s’adapter pour faire sa marque. Il faut trouver son créneau, plusieurs animateurs se spécialisent dans leur secteur respectif de production comme en jeu vidéo pour le « gameplay » ou le « rigging », le « motion design » ou dans les VFX, pour moi, ce fut l’aspect plus généraliste du métier qui m’a intéressé et que j’ai développé au fil du temps. Étant également designer graphique et photographe, les mandats se sont diversifiés et j’ai dû composer avec la demande et m’adapter, utiliser toutes les facettes de mon profil en création, aller chercher les informations pour pousser ma technique et combler les lacunes. J’ai un profil assez technique que j’améliore à chaque projet. L’animation est un apprentissage constant et je rêve toujours de belles productions et de continuer d’explorer ce bel univers de création.

Est-ce qu’il y a des choses que tu aurais désiré savoir en début de carrière?

Trouvez des contrats à la pige au Québec

Augmentez votre visibilité auprès de clients potentiels en publiant votre profil dans notre répertoire dès maintenant OU devenez membre PRO afin de soumissionner sur des contrats en appel d'offres publiés sur notre communauté web.
Créez votre profil gratuitement

Être plus conscient des investissements à faire en temps et en équipement pour la production. L’animation demande du temps, de bonnes machines et de la RAM et s’il faut faire en plus toute la préparation technique à l’animation cela prend beaucoup d’énergie et il faut en avoir en réserve pour le sprint final. Il faut donc être conscient des impératifs possibles au départ, avoir une bonne vision du projet et également, faire prendre conscience des différentes étapes de production au client et ça, c’est une bonne façon de se faire respecter en création. Travailler solo peut représenter un bon défi à relever sur certains mandats, le travail d’équipe est alors une joie qu’il faut savoir privilégier.

Est-ce qu’il y a certains trucs ou habitudes qui t’aident à faire ton travail plus efficacement?

L’automatisation des retouches, les « batch file », le « scripting » qui prouve hors de tout doute qu’apprendre certaines bases en code peut faire sauver beaucoup de temps. Garder la forme, s’entraîner et un bon café peut également faire sa part à l’occasion. 😉

Est-ce que tu as quelques livres ou ressources que tu recommanderais à d’autres animateurs 3D?

Pour l’animation technique sur 3dMax, Paul Neal est une solide référence. J’ai beaucoup appris en visionnant les tutoriels vidéo de ce vulgarisateur auquel je voue un grand respect. J’apprécie également Andrew Kramer de Videocopilot, c’est un grand classique à écouter pour les VFX dans After Effects, le Learning Channel d’Autodesk est aussi un must. Aujourd’hui YouTube peut facilement occuper les 24h qui composent notre journée sans trop de difficulté, il y a du bon et du mauvais, il faut filtrer, « googler »…. Les bibliothèques demeurent également des lieux utiles à fréquenter pour ceux qui préfèrent le poids du papier et le sourire des gens. Il faut choisir nos ressources selon nos besoins. Choses importantes, ne jamais oublier les 12 principes de base en animation. Malgré toute la technique, on revient toujours à la base.

Si tu avais un seul conseil à donner pour aider un pigiste à trouver des contrats, quel serait-il?

Être convaincu, convainquant et s’animer…

Voir le profil de Claude sur PIGE.Quebec

Trouvez les meilleurs concepteurs 3D sur Pige Québec

PARTAGER
Les opinions exprimées par les collaborateurs du blogue sont celles de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de PIGE.quebec.
PIGE Québec
PIGE.quebec est la première place d’affaires web mettant en relation les pigistes et les clients porteurs de projets, dédiée uniquement aux Québécois. Trouvez facilement et rapidement les meilleurs travailleurs autonomes, disponibles sur demande.