Pour moi, l’importance d’une image de marque intégrée et cohérente va de soi, j’en crée (entre autres) à longueur de journée ! Je suis toutefois consciente que des mots comme branding, identité visuelle, image de marque, signature visuelle et logo peuvent en mélanger plus qu’un !

Voici une courte réflexion pour aider à comprendre l’importance d’une identité visuelle qui se tient. Et parce que tout se dit mieux avec des images, j’inclus quelques entreprises québécoises qui se distinguent réellement grâce à leur marque !

D’abord, quelle est la différence entre une marque, une identité visuelle et un logo?

La marque (et l’image de marque) est ce à quoi les consommateurs sont attachés, bien souvent émotionnellement. Prenons par exemple la bannière de boutiques mode Simons. On aime ces magasins d’amour, n’est-ce pas ? On sait qu’on y trouvera tout ce dont on a besoin, de la literie à une robe pour une soirée, ou encore tous nos cadeaux pour Noël. Cet attachement, cette confiance et cette loyauté, nous les devons à la marque comme un tout. La culture d’entreprise et les valeurs véhiculées par une entreprise favorisent également l’appartenance à celle-ci.

Trouvez des contrats à la pige au Québec

Augmentez votre visibilité auprès de clients potentiels en publiant votre profil dans notre répertoire dès maintenant OU devenez membre PRO afin de soumissionner sur des contrats en appel d'offres publiés sur notre communauté web.
Créez votre profil gratuitement

@CFrideaucentre is all set for the season! (📸#regram: @roblloyd_) //// Qu'il est beau le #rideaucentre! (📸#regram: @roblloyd_)

A post shared by La Maison Simons (@maisonsimons) on

L’identité visuelle comprend plusieurs éléments qui contribuent chacun à renforcer la reconnaissance et la fidélité à une marque. Ce sont ces morceaux, telles les pierres d’une maison, qui construisent l’âme d’une entreprise. Nous y retrouvons :

  • le logo, symbole (logomark en anglais) ou logotype ;
  • le slogan ;
  • les composantes de la papeterie (carte de visite, papier à en-tête, etc.) ;
  • les objets promotionnels et marketing (site web, publications en ligne, cartes de fidélité, livres, brochures, dépliants) ;
  • les produits vendus, s’il s’agit d’une entreprise de vente ;
  • les services proposés, dans le cas d’une compagnie de services ;
  • la signalisation, la décoration intérieure et l’identité du commerce, pour les boutiques et lieux physiques ;
  • les uniformes ou vêtements personnalisés des employés, s’il y a lieu ;
  • les communications publiques, en ligne ou par la poste, ainsi que le ton de ces messages.

Toujours en prenant l’exemple de Simons, en levant la main, qui a déjà vu ou reçu une de ces boîtes cadeaux à Noël?

La Maison Simons et leurs reconnaissables boîtes vertes émeraude.
@maisonsimons

Eh oui, c’est ce que je pensais! La fameuse couleur émeraude si caractéristique de Simons fait partie de l’identité visuelle. Tout comme leurs différentes marques privées (Twik, Icône, Contemporaine, Le 31, etc.) et la façon distinctive des employés à venir nous tendre nos achats à l’extérieur du comptoir.

Le logo est l’élément qui représente à sa plus simple expression une marque ou une compagnie. Chez Simons, la feuille géométrique toute d’émeraude vêtue et la police de caractères sobre et intemporelle du mot « Simons » nous viennent à l’esprit.

La feuille distinctive de la Maison Simons
@maisonsimons | La feuille distinctive Simons

Le logo évoquera une personnalité et des qualités sans toutefois représenter littéralement une entreprise. Il se doit d’être mémorable, unique et reconnaissable entre mille, mais simple et facile à distinguer à petite ou très grande taille.

En d’autres mots, il n’est pas nécessaire que son logo dépeigne une maison, une feuille, un sigle de recyclage, un chemin, une pierre et un panneau solaire pour exprimer que son entreprise œuvre dans la création de pierres extérieures écologiques générant de l’énergie solaire. 😉 Un simple logo dans les teintes de vert, constitué d’un arc simulant le chemin et d’une demi-sphère pour le soleil pourrait être amplement suffisant. Pour peu qu’il soit réalisé avec soin par un professionnel !

Et puis quelques astuces…

1. Travailler avec un designer graphique

Oui, ça en vaut l’investissement ! Ils connaissent leur matière, possèdent la technique et sont au fait des dernières tendances et faux-pas à proscrire. Par contre, travailler avec un(e) designer graphique est l’équivalent de choisir son ou sa styliste capillaire. Il faut magasiner, y aller au feeling et ne pas hésiter à parcourir plusieurs portfolios avant de faire un choix. Dénichez votre prochain créatif ici sur Pige Québec!

2. Déterminer sa mission et sa niche!

Notre designer ou agence nous fournira fort probablement un questionnaire (papier ou électronique comme celui-ci.) Il suffira de répondre à quelques questions qui permettront de cibler notre mission, notre personnalité et nos points forts qui nous distinguent de la compétition. Allez y jeter un oeil!

Ainsi, il est possible d’œuvrer dans le domaine de l’alcool et des spiritueux, mais d’avoir une niche bien précise qui nous démarquera de nos compétiteurs.

Prenez l’exemple de la brasserie artisanale MonsRegius: une gamme de produits limitée, à l’image et au goût raffinée et mémorable. Co-fondée par un ancien designer graphique, Martin L’Allier, le design fait partie intégrante de l’identité de MonsRegius. Les étiquettes de leurs bières sont tout simplement magnifiques et leurs arômes tout aussi uniques. Par une identité sophistiquée et un fort côté épicurien, les brasseurs ciblent une niche précise composées d’amateurs de bière en accord à la table et des gens vivant dans un milieu urbain.

Les étiquettes uniques et graphiques des bières artisanales MonsRegius
@MonsRegius

3. Ne pas hésiter à donner un petit coup de jeune à son image

Tout comme avec sa garde-robe, une identité visuelle d’entreprise se met à jour, s’actualise et se dote de quelques nouveaux morceaux. Pensez à la marque montréalaise Frank + Oak. Seulement quelques années après sa création, l’entreprise a complètement revu son identité visuelle! Changement (subtil) de nom, mise à jour du logo et du site web, introduction d’une nouvelle ligne pour femmes ainsi que l’ajout de la livraison ultra rapide la journée même. Tout y est passé. Personnellement, j’aimais bien l’ancien logo réalisé avec brio par le studio Écorce mais j’adore l’expérience de magasinage en ligne que la marque a créée.

Frank + Oak, avant et après le redesign de leur identité visuelle
Frank + Oak, avant et après le redesign de leur identité visuelle

J’aimerais voir vos logos!

Avez-vous une identité visuelle dont vous êtes fiers? Voulez-vous souligner le travail de votre agence ou designer graphique?

Laissez-nous des liens de sites web, Instagram ou Facebook en commentaire et nous pourrons discuter.

PARTAGER
Les opinions exprimées par les collaborateurs du blogue sont celles de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de PIGE.quebec.
Laura Lee Moreau
Je suis d'une lignée de designer graphique qu’on appelle 360°, spécialisée en design web, design d'interface et eCommerce, qui design d’abord et avant tout pour l’humain. Je suis avide de communication, de relations interpersonnelles et de nomadisme numérique. Et je dirige le Studio de création ge-o-de!