Ça y est! Je tourne la page sur mon emploi 40h/semaine sécurisant pour faire un saut professionnel en bungee! On se lance dans quoi? Dans l’extraordinaire et ambitieux monde des agences ET du travail à la pige… deuxième étoile à droite et on file tout droit jusqu’au matin! Choix de vie qui, je l’espère, sera fructueux et me permettra d’atteindre l’épanouissement professionnel. Ne vous méprenez pas, loin de moi l’idée de vous servir un discours à saveur de quête spirituelle! Pas dans l’immédiat du moins… On va plutôt commencer par se lancer!

Oh et j’oubliais presque… Je demeure à Austin, petit village des Cantons-de-l’Est, dans un coquet chalet rustique, à la base de type 3 saisons, mais qui a été transformé en 4 saisons à coup de baguette magique et de laine isolante. J’ai un poêle à bois qui nous sauve souvent la vie et des courants d’air à profusion, mais je suis bien dans ma campagne et je compte bien y rester. Eh oui, on peut dire que je suis un peu campagnarde (redneck pour les intimes) dans l’âme, ça me va comme ça!Mon coin de pays pour le travail à la pigeCe beau détour pour en venir à vous dire que, de manière générale, c’est toujours un peu plus challengeant de se trouver un emploi ou des contrats dans mon petit coin de région. Mais bon, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? À moi de vous prouver que c’est possible et j’y compte bien!

Petite, je voyais mon père vêtu de son pyjama partir pour le « bureau » (qui était en fait le 2e étage réaménagé de notre garage), se préparer 5-6-7 fois par année à partir en vacances sans oublier qu’il était toujours au premier rang, peu importe l’heure de la journée, pour les nombreux événements scolaires, sportifs ou culturels que moi, ou ma soeur et mes frères, avions à l’horaire. Pour ceux qui n’auraient pas encore lu entre les lignes, mon père travaille à la pige, en tant que traducteur-réviseur et, depuis tout récemment, il a ajouté la corde d’interprète à son arc!

Trouvez des contrats à la pige au Québec

Augmentez votre visibilité auprès de clients potentiels en publiant votre profil dans notre répertoire dès maintenant OU devenez membre PRO afin de soumissionner sur des contrats en appel d'offres publiés sur notre communauté web.
Créez votre profil gratuitement

Mon père, travailleur à la pige

Avec les années, j’ai pu prendre connaissance du côté sombre du métier de travailleur autonome. Ses journées débutaient à l’aube et ne se terminaient parfois qu’au crépuscule (un beau 5h à 21h… avec mini-pause barres tendres en prime). Il était parfois plus stressé et moins patient en période de délais plus serrés. Sans oublier la pression de devoir constamment s’assurer de décrocher suffisamment de contrats pour subvenir aux besoins de sa famille. Pourquoi je vous parle parcours paternel? Parce que c’est en le regardant aller, à travers mes yeux de petite fille, puis d’adolescente, d’universitaire et enfin de jeune adulte, que j’ai su que moi aussi, un jour, je travaillerais à la pige dans un domaine qui me passionne. Voilà, c’était décidé. Mais avant, un peu d’expérience sur le marché du travail, ça ne ferait tout de même pas de mal!

Suite à mes premières années sur le marché du travail, j’ai eu la chance d’avoir un petit coup de pouce de mon ami le destin qui a décidé de placer sur mon chemin un emploi qui me permettrait de faire un transfert, tout en douceur, vers le monde de la pige. Je débute donc, dans moins de 2 semaines, un emploi au sein d’une agence de communication-marketing. Emploi que je devrai occuper de la maison. Alors, présentement, je suis en mode réaménagement-style-pinterest-de-la-chambre-d’ami-pour-en-faire-un-super-bureau-de-wonderwoman-des-communications. J’ai tout de suite vu l’opportunité de me rapprocher de mon rêve d’être travailleuse autonome… Tout en ayant l’avantage d’avoir un petit parachute de sécurité en cas de turbulences comme j’aurai un emploi avec une base salariale.

Parallèlement à mon changement d’emploi, je collabore avec une petite firme de graphisme mignonne comme tout pour le développement de mon logo, puisque je compte également mettre en branle, dans mon petit coin de région, ma carrière en tant que pigiste. Certains diront que j’ai un ticket d’or entre les mains, que je vais accéder au meilleur des deux mondes… et d’autres diront plutôt que je m’apprête à brûler la chandelle par les deux bouts. Eh bien, seul l’avenir nous le dira! Excitant, non?!

Pour le moment, je ne peux que vous proposer de vous laisser inspirer (ou divertir!) par ce qui sera, je l’espère, l’épopée pleine de rebondissements d’une pigiste débutante! À travers mon exploration du monde de la pige, mon plus grand désir est de vous partager mes observations, mes réussites, mes échecs, mes essais-erreurs, mes efforts pour me relever, mes bons coups comme mes moins bons. Oh et je risque d’avoir de bonnes anecdotes réseautage à vous raconter et, comme nous avons tous un jour un client-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, je suis prête à parier que je vais rencontrer le mien sous peu… Mon petit doigt me le dit… Alors nous pourrons en jaser! Nous avons tous des backgrounds différents, des spécialités, des personnalités fortes ou un peu moins caliente, mais je suis convaincue que nous avons tous notre mot à dire. Toujours dans une atmosphère de partage, tout simplement comme si nous étions assis l’un en face de l’autre dans un café et qu’on se piquait une jasette… À la bonne franquette comme on dit! Un café, ça vous dit?