La récente décision des éditeurs français de manuels scolaires de mettre de l’avant l’orthographe rectifiée dans leurs livres avait causé une commotion dans les médias et réseaux sociaux. Doit-on maintenant renoncer à l’orthographe traditionnelle? Pas vraiment. Or, avant de vous insurger sur des mots tels que « ognon » ou « nénufar », voici un rapide aperçu de cette nouvelle orthographe, qui n’est pas si récente.

L’orthographe rectifiée : un aperçu

Les rectifications de l’orthographe proviennent d’un rapport du Conseil supérieur français de la langue française publié en 1990. Le but de ces rectifications est de simplifier la langue française, qui comporte plusieurs exceptions en matière d’écriture. Parmi ces nouvelles règles :

  • Le trait d’union n’existe plus pour les mots composés de extra-, infra-, intra- ou ultra-, mais est maintenu pour les mots pouvant créer une prononciation défectueuse (ex. : extra-utérin);
  • L’accent circonflexe disparaît sur les lettres i et u, sauf si son absence apporte une confusion dans le sens du mot (ex. : jeûne, dû, mûr, sûr);
  • Le participe passé de laisser suivi d’un infinitif est invariable (ex. : elle s’est laissé mourir).

S’il peut être difficile de s’adapter à ces règles, il existe heureusement des dictionnaires et des logiciels pouvant vous aider dans la rédaction ou la révision de textes. Chantal Contant, linguiste et chargée de cours à l’Université du Québec à Montréal, fait un recensement de ces outils.

Rédiger en orthographe rectifiée ou traditionnelle?

Offrez vos services en ligne gratuitement

Offrez vos services en ligne sur la première place d'affaires web dédiée uniquement au Québécois. Augmentez votre visibilité auprès de clients potentiels dès maintenant. Créez votre profil

Selon l’Office québécois de la langue française, « ni les graphies traditionnelles ni les nouvelles graphies proposées ne doivent être considérées comme fautives. » Cela signifie que vous pouvez adopter l’orthographe rectifiée ou rester avec l’orthographe traditionnelle. Cependant, vous devez vous assurer que les mots auront la même graphie dans un même texte. Par exemple, si vous écrivez « évènement » (selon l’orthographe rectifiée) au lieu de « événement », vous devez écrire ce mot de la même façon.

Si vous êtes rédacteur, réviseur ou pratiquez un métier en lien avec la langue française, n’hésitez pas à aborder ce sujet avec vos clients. Ont-ils une préférence pour l’orthographe rectifiée ou traditionnelle? Et vous, quelle est votre préférence?

Pour en savoir plus :
La nouvelle orthographe
http://www.orthographe-recommandee.info/
Liste alphabétique de mots rectifiés de la Banque de dépannage linguistique

Participez à la discussion

PARTAGER
Les opinions exprimées par les collaborateurs du blogue sont celles de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de PIGE.quebec.
Christine Hébert

Curieuse, je m’intéresse à plusieurs sujets, que ce soit l’actualité, l’histoire ou la culture populaire. Mon amour pour la série télévisée « Dans une galaxie près de chez vous » m’a inspiré pour mon mémoire de maîtrise. Ce dernier, qui devint par la suite mon premier livre, vulgarise les Duggies, le nom donné aux fans de cette série. Depuis, je m’intéresse aux études de fans en rédigeant des articles pour mon blogue « Nous sommes fans ».