Une des réalités de la vie de pigiste est que le salaire n’est pas le même chaque semaine. Si vous n’avez pas de coussin financier en cas de coup dur, il vaut mieux commencer à économiser le plus tôt possible. Inspirées du guide des « 99 trucs pour économiser sans trop se priver » de Question Retraite, ces cinq idées vous donneront un coup de pouce à vos finances.

1. Notez vos dépenses

Pour savoir économiser, il faut effectuer son bilan financier, ce qui signifie connaître ses rentrées d’argent, mais surtout ses dépenses. À cette fin, gardez toutes vos factures (oui, toutes, même si vous avez acheté un paquet de gomme à mâcher). Celles-ci vous seront utiles pour noter vos dépenses, que ce soit sur une feuille de papier ou un fichier Excel. Assurez-vous de classer les dépenses en différentes catégories (ex. : épicerie, restaurant, électricité…) et de faire un total à la fin de chaque mois. Au fil du temps, vous saurez où modérer vos dépenses pour mieux économiser.

2. Évaluez vos besoins

Ce conseil peut s’appliquer à plusieurs situations, qu’il s’agisse de votre utilisation de votre cellulaire ou de votre abonnement au câble. Par exemple, si vous constatez que vous dépassez votre utilisation mensuelle de bande passante, il peut être une bonne idée de magasiner un nouveau forfait. Ce conseil convient également si vous vous rendez compte que vous ne regardez plus la télévision depuis un moment et qu’il serait préférable de la débrancher. La question-clé que vous devez vous poser fréquemment se résume à ceci : ai-je vraiment besoin de ça?

3. Attendez avant d’acheter

Offrez vos services en ligne gratuitement

Offrez vos services en ligne sur la première place d'affaires web dédiée uniquement au Québécois. Augmentez votre visibilité auprès de clients potentiels dès maintenant. Créez votre profil

Ici, le temps est un précieux allié. Avant de faire un achat important (ou même un achat de moindre importance), reportez cet achat à plus tard, ne serait-ce qu’une journée. Ce temps peut être utilisé pour vérifier si le produit que vous recherchez est offert à un prix inférieur ailleurs ou si la maison que vous désirez répond aux critères que vous vous êtes fixés avant votre recherche. Parfois, il est préférable d’attendre le bon moment pour acheter, comme se procurer un climatiseur en février plutôt qu’en juillet.

4. Privilégiez le partage

L’économie du partage a fait du chemin ces dernières années : Uber, Airbnb, Communauto… Même les pigistes effectuent l’économie du partage en occupant un espace communautaire de travail (coworking), leur permettant ainsi de partager les frais de bureau et de services. De nos jours, tout (ou presque) peut se louer. Par exemple, sur le site Internet de Maxloc, il est possible de louer des outils de jardinage, des consoles de jeux vidéo, voire même des vêtements de soirée. Une façon de rentabiliser son achat tout en rendant service à son prochain!

5. Faites-le vous-mêmes

Tout comme l’économie du partage, le mouvement « Do it yourself » (DIY) a connu une forte progression dans les dernières années. Au lieu d’acheter un article neuf, certaines personnes vont préférer acheter un vieil article et le remettre à neuf ou créer un nouvel article à partir de rien. Une visite sur Pinterest suffit pour constater la débrouillardise des utilisateurs, comme une chaise fabriquée à partir de pneus ou un bol fait de confettis. De plus, il s’agit d’une bonne façon de faire travailler sa créativité.

Comme vous pouvez le constater, économiser demande une discipline de fer, celle qui vous permet de réussir en tant que pigiste. Si, malgré ces conseils, vous éprouvez de la difficulté à économiser, n’hésitez pas à demander de l’aide, que ce soit un conseiller financier de votre institution bancaire ou un membre de votre famille. L’important est de ne pas vous retrouver seul devant ces difficultés financières.

Participez à la discussion

PARTAGER
Les opinions exprimées par les collaborateurs du blogue sont celles de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de PIGE.quebec.
Christine Hébert
Curieuse, je m'intéresse à plusieurs sujets, que ce soit l'actualité, l'histoire ou la culture populaire. Mon amour pour la série télévisée « Dans une galaxie près de chez vous » m'a inspiré pour mon mémoire de maîtrise. Ce dernier, qui devint par la suite mon premier livre, vulgarise les Duggies, le nom donné aux fans de cette série. Depuis, je m'intéresse aux études de fans en rédigeant des articles pour mon blogue « Nous sommes fans ».