Être travailleur autonome ne consiste pas seulement à exercer ses talents de graphiste ou de photographe. Le travail à la pige exige également des compétences de gestionnaire et de vendeur, grugeant ainsi le temps que vous souhaitez vous consacrer à votre carrière. Si vous n’avez plus le temps de gérer votre calendrier bien rempli ou d’écrire votre infolettre hebdomadaire, pourquoi ne pas confier ces tâches à un assistant virtuel?

Qu’est-ce qu’un assistant virtuel?

Contrairement à ce que le titre pourrait laisser croire, un assistant virtuel n’est pas un logiciel. En fait, un assistant virtuel est une personne sous-traitant des tâches administratives et techniques à partir de chez soi, qu’il habite au Canada ou au Maroc. Alors que son assistance est virtuelle, la relation professionnelle maintenue avec vous est réelle.

Que peut faire un assistant virtuel?

Tout ce qui peut être accompli avec l’aide d’un ordinateur, l’assistant virtuel peut le faire pour vous : comptabilité, gestion d’un site Internet, recherche de billets d’avion… Les possibilités sont nombreuses. Afin d’assurer l’efficacité de votre travail, une relation de confiance doit être établie entre vous et votre assistant virtuel, surtout si vous lui confiez les mots de passe nécessaires à l’accomplissement de ses tâches, comme le tri de votre courriel.

Comment choisir son assistant virtuel?

Trouvez des contrats à la pige au Québec

Augmentez votre visibilité auprès de clients potentiels en publiant votre profil dans notre répertoire dès maintenant OU devenez membre PRO afin de soumissionner sur des contrats en appel d'offres publiés sur notre communauté web.
Créez votre profil gratuitement

Avant de commencer votre recherche, déterminez les tâches que vous souhaitez déléguer, puis estimez le temps que vous aurez gagné en sous-traitant ces tâches. Parce que le temps, c’est de l’argent, pensez également au budget que vous souhaitez accorder à ce service. L’estimation d’un budget est importante, puisque votre assistant virtuel peut demander un tarif à l’heure ou un tarif forfaitaire selon les services proposés. Heureusement, le temps que vous avez gagné vous permettra d’accomplir des mandats supplémentaires, donc d’avoir plus d’argent.

Ensuite, demandez-vous si la maîtrise parfaite du français ou de l’anglais est un critère important pour les tâches que vous allez confier. Par exemple, la comptabilité peut être exécutée par une personne qui se débrouille bien en français, mais il est préférable de confier la rédaction de billets de blogue à une personne dont le français est sa langue maternelle. Enfin, le contexte socioculturel peut jouer un rôle dans le choix de votre assistant virtuel. Si les tâches que vous souhaitez déléguer demandent une compréhension de la culture de votre pays, il vaut mieux choisir un assistant virtuel habitant ce pays.

Où trouver son assistant virtuel?

S’il peut être pratique de sous-traiter à l’international via des sites Internet tels qu’Elance ou Upwork, la prudence est de mise puisqu’il faut prendre en compte le taux de change ainsi que la barrière de la langue. Il devient alors préférable de se tourner vers des associations d’assistants virtuels comme Virtual Assistant Networking ou l’International Virtual Assistants Association (IVAA).

Si vous souhaitez une alternative locale, il existe différents regroupements canadiens tels que la Canadian Association of Virtual Assistants (CAVA), les Canadian Virtual Assistants et le Réseau des professionnels en soutien administratif virtuel (RPSAV). PIGE.quebec a également des assistants personnels dans son répertoire de consultants.

Parce que la délégation de tâches vous permet de gagner en efficacité, l’embauche d’un assistant virtuel peut devenir un investissement qui en vaut la peine. Bien entendu, pour que cet investissement se transforme en relation professionnelle durable, il demeure important de tenir compte de vos besoins tout en évitant les inconvénients tels que les coûts cachés.

PARTAGER
Les opinions exprimées par les collaborateurs du blogue sont celles de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de PIGE.quebec.
Christine Hébert
Curieuse, je m'intéresse à plusieurs sujets, que ce soit l'actualité, l'histoire ou la culture populaire. Mon amour pour la série télévisée « Dans une galaxie près de chez vous » m'a inspiré pour mon mémoire de maîtrise. Ce dernier, qui devint par la suite mon premier livre, vulgarise les Duggies, le nom donné aux fans de cette série. Depuis, je m'intéresse aux études de fans en rédigeant des articles pour mon blogue « Nous sommes fans ».