À l’aube de 2020, ce n’est pas une grande nouvelle : les jours dorés où votre page entreprise pouvait joindre la majorité de vos abonnés sont depuis longtemps terminés.

Dans cet article de Sophia Bernazzani publié sur Hubspot, on explique que l’augmentation de la concurrentialité et la limite de l’espace dans le fil de nouvelle a poussé Facebook à effectuer des changements.

Petite chronologie

En 2014, selon une recherche effectuée par Ogilvy, la visibilité organique des publications serait tombée à 6%.

Trouvez des pigistes québécois pour vos projets

Vous avez besoin d'un rédacteur, développeur, graphiste, traducteur, adjointe virtuelle, webmaster, marketeur... et vous êtes fatigué de chercher des heures pour le bon pigiste?

Publiez gratuitement votre projet sur Pige.Québec, recevez plusieurs devis rapidement et sélectionnez le fournisseur idéal. Gratuit, rapide, sans commission et sans engagement.
Publiez votre offre gratuitement

En 2016, alors que Facebook décidait de prioriser le contenu des amis et non des pages, elle a baissé encore plus.

En 2017, Facebook a divisé le fil de nouvelles en deux : un pour les contacts et l’autre pour les pages. On a bien cru que c’était la fin. Certaines personnes ont alors commencé à mettre en place des trucs pour contourner l’algorithme privilégiant les contacts personnels. Plusieurs ont créé un compte personnel, qu’ils ont étiqueté « pro » dans le but d’être « amis » avec des clients pour que ceux-ci voient leurs publications en priorité. D’autres ont laissé tomber leur page pro pour simplement créer leur propre communauté avec un groupe Facebook. N’ayant fait rien de tout ça, je ne peux parler du succès de ces techniques, mais si vous l’avez essayé, n’hésitez pas à nous résumer votre expérience dans les commentaires.

Or, tout est redevenu à la « normale » en 2018, alors que l’algorithme changeait de nouveau. Bernazzani note qu’un webinaire privé enseigné par Facebook concernant le nouvel algorithme proposait les priorités suivantes pour déterminer de la visibilité d’une publication :

  1. Si le contenu est partagé en messagerie Facebook
  2. Si le contenu est aimé ou commenté.
  3. Si le contenu reçoit de multiples réponses.

Ces actions sont, encore aujourd’hui, considérées comme signes d’un réel intérêt envers la publication. Comme l’algorithme s’adapte aux préférences de son utilisateur, Facebook s’assure de lui montrer des publications qu’il considère significatives pour lui, donc avec lesquelles l’utilisateur aura envie d’interagir. C’est ainsi que des entrepreneurs ont créé des groupes « d’activation », dans le but de s’entre-commenter pour donner un coup de pouce à leur visibilité organique.

Que faire si l’on veut continuer à utiliser la visibilité organique?

Voici les trucs de Bernazzani pour contrer le déclin de la visibilité organique :

  1. La qualité versus la quantité. Il suffit d’une publication qui fonctionne bien pour attirer l’attention sur vos anciennes publications.
  2. Demander à vos fans à ce qu’il vous priorise en allant cliquer le fameux bouton « voir en premier » (vous vous souvenez de la marée d’il y a quelques mois?)
  3. Rappeler aux gens de partager et de commenter pour s’assurer de voir votre contenu s’ils l’apprécient.
  4. Partager des vidéos Facebook ou des lives, puisque la visibilité gagne en force lorsque les gens cliquent sur la vidéo, la regardent au complet ou appuient sur le son.
  5. Ne pas mettre vos œufs dans le même panier. C’est l’heure de mettre des efforts sur votre blog, votre site internet ou vos autres réseaux. Dans le cas du B2B, miser sur Linkedin serait un choix judicieux, puisque sa portée organique est encore très efficace.
  6. Si vous entrez dans le jeu payant, profitez de l’optimisation du ciblage des publicités Facebook et sélectionnez une publication qui en vaut réellement la peine.

Est-ce que Facebook est toujours la meilleure plateforme pour les entrepreneurs? Aurons-nous de nouveau accès à un réseau gratuit qui nous laissera autant rejoindre notre clientèle? Seul le futur nous le dira.

PARTAGER
Les opinions exprimées par les collaborateurs du blogue sont celles de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de PIGE.quebec.
Ariane Brisson
Ayant terminé ma maîtrise en Création littéraire à l'UQÀM, je suis à la recherche de défis stimulants et créatifs! J'ai toujours travaillé à contrats, ce qui m'a permis de développer toute une série d'aptitudes en lien avec la rédaction, l'organisation, la communication et le télétravail. Je connais bien le domaine du cinéma, puisque j'ai été, entre autres, réceptionniste pour les productions Arrival (Denis Villeneuve) et Bad Santa 2 (Mark Waters). Je suis aussi une geek confirmée qui aime les jeux vidéo, les mangas, les télé-séries, la costumade, les romans et la photographie. J'adore me rendre utile et donner de l'information, alors n'hésitez pas à me contacter! :)

LAISSER UN COMMENTAIRE