Chaque mois, nous choisissons un membre PRO qui s’illustre dans son domaine par la qualité de son travail. Ce mois-ci nous avons choisi Pascal Isabelle-Lebrun, concepteur 3D. Voici donc une courte entrevue en cinq questions qu’il nous a accordée.

Qu’est-ce qui t’a poussé à devenir travailleur autonome?

Concepteur 3D : Pascal Isabelle-Lebrun
Pascal Isabelle-Lebrun, Concepteur 3D

Je me suis lancée à mon compte principalement en raison de ma situation personnelle de l’époque. Ma conjointe devait absolument trouver du travail en région suite à ses études. Donc j’ai choisi de la suivre et de quitter mon emploi comme artiste 3D en jeux vidéo et de faire le grand saut. Ce fut une décision longuement réfléchie et le fait que ma conjointe aurait un bon emploi là où nous allions, a enlevé beaucoup de pression sur mes épaules pour ce qui est de la phase de démarrage de mon entreprise.

Je ne pensais jamais au départ être à mon compte dans ma vie professionnelle. Je viens d’une famille d’enseignants où l’entrepreneuriat ne faisait pas partie de ma réalité. Je suis donc l’exemple parfait qu’on peut se partir à son compte sans nécessairement avoir grandi dans le milieu des affaires/d’entreprises.

Quelles difficultés as-tu rencontrées comme concepteur 3D?

Côté concepteur 3D

Trouvez des contrats à la pige au Québec

Augmentez votre visibilité auprès de clients potentiels en publiant votre profil dans notre répertoire dès maintenant OU devenez membre PRO afin de soumissionner sur des contrats en appel d'offres publiés sur notre communauté web.
Créez votre profil gratuitement

Conception 3D de Pascal, pigiste à temps pleinBien gérer mon temps et savoir m’arrêter au niveau de la qualité visuelle produite. Une image peut toujours être améliorée (la perfection n’existe pas). Mais il faut savoir quand s’arrêter et bien cibler le besoin réel du client. Généralement le plus grand nombre d’heures passées sur la réalisation d’une image se situe au niveau du détail/peaufinage. Il faut toujours se mettre à la place du client et se dire si rendu à telle étape j’étais satisfait du résultat. Trop souvent je dépasse mon nombre d’heures budgétaire pour des raisons purement personnelles/artistiques dues au fait d’être perfectionniste. C’est correct dans un sens une fois de temps en temps, mais ça ne doit pas devenir une habitude sinon à la longue c’est se tirer dans le pied selon moi.

Côté travailleur autonome

J’ai débuté à mon compte à la maison. Après 2 années j’en avais assez de la solitude et de toujours être chez moi, ça devenait pesant. Il faut une barrière psychologique entre le travail et la vie personnelle. Le meilleur moyen est de trouver un endroit autre que la maison/appartement où aller travailler. J’ai fait le « move » il y a 3 ans et je ne le regrette vraiment pas, l’humain a besoin de côtoyer des gens, je retire que du positif d’avoir pris cette décision. Plusieurs espaces de co-working existent maintenant au Québec. Ça répond clairement à un besoin de briser l’isolement du travailleur autonome et de pouvoir retrouver un équilibre côté relations sociales.

Est-ce qu’il y a des choses que tu aurais désiré savoir en début de carrière?

Avoir plus de connaissances au niveau de la vente de ses services, l’approche client, la publicité, etc. C’est l’aspect que je trouve le plus difficile lorsqu’on est à son compte : prévoir du temps pour vendre ses services. Dans un monde idéal, j’aimerais créer 100% du temps, mais ce n’est pas la réalité. J’ai négligé cet aspect à un certain moment et j’en ai senti les répercussions par la suite. Maintenant j’essaie de prévoir du temps plus régulièrement à cette réalité.

Est-ce qu’il y a certains trucs ou habitudes qui t’aident à faire ton travail de concepteur 3D plus efficacement?

Je pense toujours en fonction de réutilisation pour gagner en efficacité. Je n’hésite pas non plus à investir dans l’achat de banques de modèles génériques pour habiller mes scènes (voitures, meubles, plantes, etc.). Il est impossible de rester compétitifs dans les prix sans compter sur des modèles 3D génériques qui peuvent habiller nos scènes, la charge de travail serait beaucoup trop grande sinon. C’est un investissement à long terme qui en vaut vraiment la peine.

Est-ce que tu as quelques livres ou ressources que tu recommanderais à d’autres concepteurs 3D?

Un ouvrage : Le Guide du Travailleur Autonome par Jean-Benoît Nadeau.
Ce livre m’a vraiment aidé à me lancer en affaire et je le consulte encore régulièrement. L’auteur est lui-même à la pige et tout y est traité : l’approche client, le côté fiscal, les erreurs à ne pas faire, etc. Le gros point fort du livre est que les différents thèmes traités sont clairement expliqués. Ce n’est vraiment pas lourd comme lecture, c’est même divertissant et surtout enrichissant.

Par rapport à la 3D, mes sites de prédilection sont :

  • CGarchitect.com : communauté d’artistes 3D et d’architectes où l’on trouve une foule d’informations pertinentes propre à la visualisation 3D (making of, tutoriels, inspiration, forum de discussion).
  • Ronenbekerman.com : Un site encore une fois où l’on trouve une multitude de ressources et d’informations propres à la 3D. Site européen.
  • Textures.com : Mon site pour les textures
  • Youtube : n’importe quelle information tutoriel se trouve sur Youtube. Je mis réfère souvent pour apprendre de nouvelles pratiques/logiciels.

Si tu avais un seul conseil à donner pour aider un concepteur 3D à trouver des contrats, quel serait-il?

De trouver d’abord sa niche/clientèle cible et de se respecter là-dedans. Il est attirant parfois de vouloir soumissionner plus bas pour être certain d’avoir le contrat (c’est parfois nécessaire selon la situation financière), mais à long terme ce n’est pas gagnant. Les bons clients paient le juste prix et je me discipline à soumettre toujours le juste prix selon les barèmes que je me suis défini par rapport à mes standards de qualité.

Et à l’inverse je ne me lance pas dans des contrats qui peuvent à priori être alléchants côté revenu, mais qui ne sont pas adaptés à ma réalité. Par exemple une demande pour une animation 3D promotionnelle de 10 minutes, je laisse ça aux grosses firmes de graphisme.

Voir le profil de Pascal sur Pige Québec

Trouvez les meilleurs concepteurs 3D sur Pige Québec!

PARTAGER
Les opinions exprimées par les collaborateurs du blogue sont celles de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de PIGE.quebec.
PIGE Québec
PIGE.quebec est la première place d’affaires web mettant en relation les pigistes et les clients porteurs de projets, dédiée uniquement aux Québécois. Trouvez facilement et rapidement les meilleurs travailleurs autonomes, disponibles sur demande.