Entrevue avec un graphiste, designer web et motion designer qui est pigiste à temps plein depuis 5 ans.

Vous voulez devenir pigiste? Découvrez comment devenir pigiste grâce aux avis de trois graphistes pigistes. Alexandre Comtois, graphiste / designer web / motion designer pigiste à temps plein depuis 5 ans. Troisième et dernière partie de trois entrevues de pigistes. Vous pouvez aussi lire la deuxième et première partie.

« Finalement, j’ai utilisé beaucoup le système « D » comme on dit! Avec peu de moyen, mais beaucoup de créativité et de détermination, on arrive à nos fins. »
Alexandre Comtois, graphiste pigiste

Pourquoi devenir pigiste?

Après plusieurs années de travail en agence et pour des médias, je sentais que j’avais des idées à moi et une conception des communications différente de celle de mes employeurs. Je voulais également mener ma barque moi-même pour espérer gagner plus d’argent.

As-tu fait de la pige à temps partiel avant de faire le grand saut? Si oui, est-ce que ton employeur était d’accord?

Publiez votre profil gratuitement dans notre répertoire de pigistes

Augmentez votre visibilité auprès de clients potentiels en publiant votre profil dans notre répertoire dès maintenant OU devenez membre PRO afin de soumissionner sur des contrats en appel d'offres publiés sur notre communauté web.
Créez votre profil gratuitement

Oui et non, je travaillais sur certains projets personnels et j’ai aidé quelques amis à faire leur site web, logo, etc., mais je n’avais pas de « vrais » clients. Mon employeur m’avait fait signer une entente de non-compétitivité et j’ai eu une mauvaise expérience avec cette entente, puisqu’il y avait des clauses abusives. Personnellement je conseille de ne pas signer de tels documents lorsque vous êtes employé, ou si vous le faites prenez le temps de lire en profondeur les clauses avec un notaire ou un avocat, puisque certains employeurs abusent de leur pouvoir et ajoutent des clauses qui peuvent vous lier les mains. Même, que certaines clauses peuvent vous mettre des bâtons dans les roues si vous décidez de travailler à la pige et de démarrer à votre compte dans le futur.

Quels sont les logiciels que tu utilises pour ta comptabilité, facturation et estimation? Est-ce que tu fais affaire avec un comptable?

Au début, j’ai essayé différentes solutions pour faire ma comptabilité. Par déformation professionnelle comme web designer, je suis du genre à rechercher toujours LA dernière technologie la plus efficace! J’ai commencé avec Quickbooks, puisque je voulais faire ma tenue de livre moi-même. Après m’être arraché presque tous les cheveux de la tête, j’ai conclu que ce n’était pas pour moi et que je devrais plutôt faire sous-traiter cette partie par un bon comptable. Finalement, je sauve de l’argent puisque ce que je pouvais faire en 2 heures mon comptable le fait en 15 minutes. Donc, ça me fait des 2 heures de libres de plus pour plutôt travailler sur des mandats clients. J’ai trouvé il y a 3 ans de ça un logiciel en ligne pour faire ma facturation et mes estimations facilement et de façon professionnel, il s’agit de Freshbooks. Je suis plutôt satisfait jusqu’à maintenant de cette solution.

Quelles étaient tes dépenses approximatives pour ton démarrage?

Devenir pigiste ne m’a pas coûté très cher! Je n’ai pas eu beaucoup de dépenses au départ puisque j’avais déjà l’essentiel, un bureau et un ordinateur. J’utilisais au début de vieilles versions des logiciels d’Adobe que j’avais et ça faisait le travail. C’est plus après la première année que j’ai dû investir un peu pour avoir un environnement de travail de meilleure qualité, une chaise et un bureau ergonomique ainsi que des logiciels plus à jour. Heureusement vu que j’étais designer web j’ai pu sauver des coûts en créant moi même mon site web et en faisant du marketing web et positionnement dans les moteurs de recherche. Ça m’a amené de nouveaux clients sans être obligé de prendre beaucoup de temps pour faire de la vente. Finalement, j’ai utilisé beaucoup le système « D » comme on dit! Avec peu de moyen, mais beaucoup de créativité et de détermination, on arrive à nos fins.

Quelles ressources d’informations as-tu utilisées afin de devenir pigiste?

Je me suis beaucoup informé sur le web dans divers domaines, mais surtout au niveau du travail comme pigiste, travailleur autonome ou travail indépendant. J’avais un peu de misère à savoir quel taux horaire charger au début (voici un article très intéressant sur la facturation), mais en fouillant sur le web j’ai trouvé beaucoup d’autres informations à ce sujet, mais toujours en anglais. J’ai acheté également un des livres d’Envato « How to be a Rockstar Freelancer ». J’ai également recherché plusieurs sites pour trouver des contrats à la pige et avoir le plus de contrats possibles ma première année d’affaires. Je n’étais pas tellement satisfait de l’offre au Québec à ce niveau là, donc c’est pour cela que j’ai décidé de créer PIGE.quebec (anciennement pigistecreatif.ca).

Quelle était ta situation financière et familiale avant de démarrer?

Je revenais d’un voyage d’un an en Asie du Sud-Est et en Australie. J’avais peu d’économies et beaucoup de dettes, mais j’avais des idées plein la tête. Heureusement, ma copine avait un travail à temps plein et nous avions peu de dépenses. Elle a pu subvenir à la majorité de nos besoins pour les 6 premiers mois lors de mon démarrage et j’ai dû utiliser ma carte de crédit pour faire des achats tel un serveur web. Après ma deuxième année en affaires, j’ai pu rembourser la plupart de mes dettes. Je dis toujours que j’ai pris un risque, mais un risque calculé, je n’avais pas d’enfant et ma copine avait une situation stable. En travaillant à la maison, je n’avais aucune grosse dépense, comme par exemple un local commercial à payer mensuellement, donc ça réduisait beaucoup mes risques. J’ai compris que c’était important de commencer petit, mais de voir grand!

Qu’est-ce que tu conseillerais à d’autres professionnels des communications qui veulent devenir pigiste à temps plein?

De bien préparer leur grand saut et de peut-être tâter le terrain en faisant de la pige à temps perdu lorsqu’ils sont encore employés à temps plein. Ça permet de savoir si on est vraiment fait pour le métier. Il y a également des services gouvernementaux et régionaux qui peuvent vous aider à savoir si vous êtes fait pour être travailleur autonome. Je vous conseille de vérifier avec votre ville ou votre MRC. Dans la région de Sherbrooke, vous pouvez utiliser les services de Pro Gestion Estrie. Sinon la meilleure façon de savoir si on est fait pour ça, c’est de l’essayer! Devenez pigiste sur PIGE.quebec

En conclusion

En espérant que l’avis de ces 3 professionnels en communication vous aideront à faire un choix éclairé sur cette grande décision, de devenir pigiste à temps plein! En résumé, prenez votre temps et planifier le plus possible votre grand saut, profiter du fait que vous êtes encore employé pour une entreprise pour accumuler un coussin monétaire pour les périodes plus creuses lors du démarrage. Mais n’oubliez pas que devenir pigiste n’est pas très risqué, puisque la plupart du temps vous avez seulement besoin d’un bureau et d’un ordinateur… et beaucoup de créativité! Alors si la pige est pour vous, planifiez… et sautez!

N’hésitez pas à partager vos expériences pour en faire profiter les autres, laissez-nous également vos avis et commentaires. Vous pouvez parcourir aussi notre catégorie Devenir travailleur autonome sur notre blogue pour découvrir comment devenir pigiste.

Mise à jour : Cette série d’entrevue a été réalisé en 2012

Participez à la discussion

PARTAGER
Les opinions exprimées par les collaborateurs du blogue sont celles de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de PIGE.quebec.
PIGE Québec
PIGE.quebec est la première place d’affaires web mettant en relation les pigistes et les clients porteurs de projets, dédiée uniquement aux Québécois. Trouvez facilement et rapidement les meilleurs travailleurs autonomes, disponibles sur demande.