Depuis le 24 février dernier, il est possible de réagir autrement à une publication sur Facebook. En effet, le populaire réseau social a ajouté cinq nouveaux boutons de réaction, soit « J’adore », « Haha », « Wouah », « Triste » et « En colère ». Alors que certaines personnes auraient préféré l’apparition d’un bouton « Je n’aime pas », il s’agit d’une nouvelle opportunité pour les gestionnaires de communauté.

Mieux connaître vos abonnés

Pour les publicitaires, cela signifie une plus grande palette d’émotions concernant leurs marques, mais aussi une plus grande possibilité d’engagement avec leurs abonnés. Avec ces nouveaux boutons de réaction, un gestionnaire de communauté peut avoir une meilleure idée sur ce qui fait réagir les « fans » d’une page Facebook. Il lui suffit de cliquer sur le chiffre situé à côté des réactions pour savoir qui a aimé ou adoré ses publications. Grâce à cela, il devient plus facile d’identifier les ambassadeurs de marque, qui contribuent à augmenter la visibilité d’une page sur le réseau social.

Analyser les réactions d’une publication vous permet également de reconnaître ceux ayant sélectionné le bouton « En colère ». Selon le contexte, il peut s’agir de personnes n’étant pas d’accord avec une nouvelle ou insatisfaits de vos produits ou services. S’ils démontrent de l’insatisfaction, suivez ces conseils d’Alex Honeysett pour savoir comment leur répondre de façon intelligente en ligne.

De nouveaux boutons, de nouveaux problèmes?

Offrez vos services en ligne gratuitement

Offrez vos services en ligne sur la première place d'affaires web dédiée uniquement au Québécois. Augmentez votre visibilité auprès de clients potentiels dès maintenant. Créez votre profil

L’apparition de nouveaux boutons de réaction favorisera-t-elle une meilleure communication? Selon les linguistes Geoff Pullum et Susan Herring, la syntaxe de ces nouveaux boutons ne fait aucun sens. De plus, certaines réactions pourraient être mal perçues ou créer un malaise selon les situations. Ce petit guide de la bienséance donne un aperçu de l’utilisation des boutons aux moments appropriés.

En conclusion, une nouvelle période d’adaptation sera nécessaire pour bien saisir la portée de ces réactions. Si vous n’avez toujours pas créé de page Facebook, voici quelques raisons de le faire ainsi qu’une liste d’outils pour gérer votre page comme un pro. Et vous, gestionnaires de communauté, que pensez-vous de cette nouveauté?

Pour en savoir plus
Blog du Modérateur
Social Media Examiner

Participez à la discussion

PARTAGER
Les opinions exprimées par les collaborateurs du blogue sont celles de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de PIGE.quebec.
Christine Hébert

Curieuse, je m’intéresse à plusieurs sujets, que ce soit l’actualité, l’histoire ou la culture populaire. Mon amour pour la série télévisée « Dans une galaxie près de chez vous » m’a inspiré pour mon mémoire de maîtrise. Ce dernier, qui devint par la suite mon premier livre, vulgarise les Duggies, le nom donné aux fans de cette série. Depuis, je m’intéresse aux études de fans en rédigeant des articles pour mon blogue « Nous sommes fans ».